5 bonnes raisons d’utiliser le storytelling en marketing

1. Le public en a assez des slogans débiles 

Il veut de l’originalité, il en a marre d’être « pris pour une bille » (expression). La publicité souvent mensongère, avec un discours lénifiant, grossier, bref, la publicité traditionnelle avec message répété au marteau, est révolue et ne fonctionne plus. Aujourd’hui, on n’impose plus, on échange, on fait participer. On n’est plus dans la diffusion, mais beaucoup plus dans la discussion. On prend le public à témoin, et surtout on le respecte.

2. Le public préfère les histoires

C’est un phénomène humain qui remonte à la nuit des temps, c’est dans notre nature d’aimer les histoires. C’est la chose la plus universelle qui soit. Cela commence dès le plus jeune âge avec un « raconte-moi une histoire« , avant de s’endormir.
Pourquoi on aime les histoires ? file0002003501002
On a tous besoin de repères, d’exemples, pour se situer, s’informer, se projeter, se construire, se rassurer, se comparer, pour partager son émotion, etc. Avec des super héros ou non d’ailleurs, pourvu que le message nous « parle ».
Raconter une histoire facilite la communication. Le storytelling permet d’illustrer un exemple concret en situation. La transmission du message est plus forte. On n’impose rien, on raconte…
En 2012, The New Yorker s’interroge : pourquoi on aime tant raconter des histoires.
En 2011, dans le magazine Wired, on peut lire un article commençant par (je traduis) : « Les anthropologues nous disent que le fait de raconter une histoire est primordial dans l’existence humaine. »

3. Le public aime pouvoir s’identifier 

Soit on le prend à témoin : on colle au plus près de la réalité de la vie, de sa réalité, de son quotidien, de ce qu’il vit lui-même. On crée un effet miroir. Le public doit pouvoir s’identifier, se mettre à la place de, pouvoir se transposer et donc comprendre, accepter et – peut-être – apprécier ce qu’on lui propose. L’identification est un phénomène tout à fait naturel et important. Quand on raconte une histoire à quelqu’un, on crée des connections avec des impacts psychologiques insoupçonnables. Nos neurones sont même très étudiés par la discipline appelée le neuromarketing

4. Le public aime aussi rêverbubble-19329_640

Soit on le divertit, on lui permet de rêver, mais alors de manière qualitative avec une très bonne idée, beaucoup d’imagination, d’originalité, en offrant une créativité servie par un travail bien fait (et ça, c’est plutôt rare). Mais cela est aussi un joli pari, car le rêve est ce qu’il y a de plus fort, de plus « facile », de plus naturel chez l’homme. On a tous besoin de rêver, pas seulement pour s’évader du quotidien, mais pour exister, créer, avancer, faire des choses, aimer, rire, être heureux. Rêver est plus qu’un besoin, c’est une nécessité. Tout comme respirer.

5. Le public est un concentré d’émotions

En faisant appel à sa fibre émotionnelle, on touche le point sensible, universellement commun à chaque être humain. Justement, l’émotion est au cœur du storytelling. On ne peut trouver meilleur vecteur pour faire passer un message ! Il suffit de se rappeler de nos propres émotions quand on visionne un film ou que l’on s’assoie au milieu d’une salle de cinéma. Or, une émotion est souvent à la source d’une réaction, d’une action, d’une décision… L’émotion est un moteur.


Bien sûr, certains verront dans mon billet des évidences. Mais il est toujours bon de les rappeler, car oui, ce sont des choses simples. Même en marketing, nul besoin d’aller chercher très loin, de se « prendre la tête » pour plaire à une cible. Rester simple et parler vrai aux gens. Leur parler d’eux. Pour cela, rien de tel que de les mettre en situation, à travers une histoire…

+Anne Ropion

2 thoughts on “5 bonnes raisons d’utiliser le storytelling en marketing

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s