Vidéo : raconter quelque chose !

play-1073616_960_720Fin juin, le site de Siècle Digital postait l’information suivante :
50 % de vidéos ont été postées en plus sur Twitter, ces six derniers mois
Ce réseau a en effet ouvert son format à 140 secondes (2 min 20) à la place de 30 secondes… et jusqu’à 10 min pour les pros ! Cela change la donne.

NÉANMOINS, quelle que soit sa durée, une vidéo postée doit apporter de la matière !

Raconter quelque chose

C’est une très bonne idée de partager une vidéo. C’est un des formats les plus attractifs.
Mais pour raconter quoi ?
Si c’est pour assister à une chute de bodyboard pendant vos vacances… ce n’est pas très original. À force de voir passer toujours le même genre d’images, on finit par ne plus sourire, parce que l’on devient blasé (et frustré d’avoir perdu son temps).

Cela n’apporte pas grand-chose en dehors d’ajouter à l’infobésité et de satisfaire pleinement l’ego de celui qui en est à l’origine. Un clou chasse l’autre. Les mêmes sujets, pris sous le même angle, ont pour résultat contre-productif de s’auto-noyer. De plus, ce n’est pas vraiment une info mais un divertissement.

Pour un professionnel en activité, le but d’un content marketing est d’attirer. Mais pour être appréciée, une vidéo doit raconter des choses, soit terribles, soit belles, soit intelligemment humoristiques. Si possible informatives en même temps qu’à caractère émotionnel bien sûr. Une vidéo doit accrocher dès les 3 premières secondes, après lesquelles l’internaute peut décider de zapper ou bien de continuer le visionnage…

Quant à sa durée, une minute est amplement suffisante pour développer un intérêt, un tuto sympa placé dans un contexte (pour répondre à une problématique), ou partager un témoignage sans faire perdre son temps à l’internaute : n’oubliez pas qu’il est toujours en « attente » de quelque chose, qu’il ne veut pas repartir frustré.

Pour une vidéo marketing, 45 secondes est vraiment le maximum. Évidemment, si vous avez un gros budget, rien ne vous empêche de partir sur plusieurs minutes. Mais là, attention à ne pas vous planter ! L’internaute se souvient de ce qui lui a plu, mais il se souvient aussi des râtés…

Pour ce qui est du ton, l’humour marche toujours (à maîtriser avec précaution cependant). À vous de choisir selon l’image que vous voulez refléter, selon la nature de votre activité. Vous pouvez montrer des histoires très réalistes, ou alors partir sur du complètement décalé.

rope-1469244_960_720Pour fidéliser une clientèle, il faut créer un vrai lien d’amour. On peut raconter une vie, ou des moments de vie en continue, en offrant une évolution qui pousse toujours à la curiosité et à la fidélité.
L’objectif est d’installer un rendez-vous.

Dans mon autre blog sur la rédaction et le contenu, je parle d’un poisson rouge dans son bocal (lire mon billet) qui peut se poser sur le comptoir d’un commerce physique ou bien dans les bureaux d’une agence : l’idée est de changer son décor (et son eau) régulièrement et faire parler ledit poisson de la vie du magasin par exemple.

cat-783704_960_720Mais ici, une photo sur Instagram suffirait a priori pour faire sourire et marquer ce type de relation. (Vous cherchez le poisson ? Il est…, enfin le chat quoi).
Alors qu’une vidéo doit avoir un contenu plus soutenu pendant 1 minute en moyenne. Son but est aussi d’apporter une satisfaction.

Si vous avez une déjà une mascotte – même si c’est une peluche, ou un bout de plastique –, il va falloir lui donner vie, raconter véritablement quelque chose. Ce peut être un personnage (le patron, un employé, un client très fidèle, un animal, une plante) ou bien une « chose » que l’on va personnifier.

De l’originalité pour se démarquer

Le but est de faire en sorte de donner envie de voir les prochains « épisodes », de créer le « besoin » de voir la suite. Inutile de dire qu’il s’agit de renouveler ses idées.
Pour cela, il est obligatoire de préparer une stratégie de contenu avant de se lancer. Ne pas créer au dernier moment, sans cohérence, sans savoir où vous aller…

boy-1296197__180Avec quel genre d’histoire attirer ?

Vous avez un produit ou un service à vendre, votre activité, agence, commerce (physique et/ou électronique) ont forcément chacun une vie propre. Quelle est votre spécificité, votre réelle différence ?
Listez évidemment tous les contextes dans lesquels votre produit (ou service) peut être utile. Chaque contexte est prétexte à développer une histoire !

L’imagination va puiser dans le panier « association d’idées ». Vous pouvez bien sûr parler de ce qu’il vous arrive à condition que cela intéresse votre cible.
METTEZ-VOUS À SA PLACE.
Sondez vos clients fidèles, observez les actualités, l’air du temps et le calendrier (dates marquées : soldes, saisons, vacances, fêtes en tous genres…).

Mais pour être plus attractif, pas besoin de parler de votre produit. Au contraire même, on ne le répétera jamais assez : parler à vos clients… d’eux-mêmes ! Parlez-leur de leur vie ! Racontez la vie !
Je sais, votre objectif final est de vendre, mais votre produit n’est que le résultat, le bout de la chaîne, la conséquence. L’intérêt est de raconter une anecdote, une aventure, une démo, de manière agréable et de faire en sorte que des évidences sautent aux yeux.

Vous avez compris, le but est qu’il puisse se projeter, s’identifier au message, à ce qui arrive au personnage mis en scène.

Qu’il puisse se dire :

  • ah ah ! moi aussi ça m’arrive
  • j’aimerais bien que ça m’arrive
  • pourvu que ça ne m’arrive pas (devant un problème posé)
  • tiens, je n’y avais pas pensé
  • ça me fait rêver
  • j’aime bien
  • c’est drôle
  • il faut que je montre ça à Bidulemachin

Si une vidéo sert à distraire, elle est aussi un formidable vecteur d’information et d’émotion. L’idéal est de créer de quoi faire réagir le spectateur : piquer sa curiosité, l’inquiéter, l’étonner, l’amuser, le questionner, le rassurer, le satisfaire, le convaincre…

N’oubliez pas que tout être normalement constitué aime ressentir du plaisir aussi bien qu’apprendre quelque chose. Il apprécie qu’on lui parle de lui, qu’on le fasse rêver, qu’on lui résolve ses problèmes aussi.

Si vous lui avez fait passer un moment agréable, il vous prendra en sympathie et pour votre com, c’est déjà énorme !
 

One thought on “Vidéo : raconter quelque chose !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s