Pitcher sa start-up en mode storytelling

storytellingQuand on pitche un projet de start-up, mieux vaut ne pas endormir son public. Pour l’intéresser, le séduire et le convaincre, rien de tel que d’utiliser le storytelling pour raconter son projet en partant d’une anecdote, d’une expérience. Bref, commencer par partager une petite histoire… Mais avant de passer au stade de storyteller, assurez-vous que votre pitch répondra bien à ces informations :

> Pourquoi : à quoi sert votre start-up.
> Comment : fonctions apportées, comment ça marche.
> Développement : son avenir, son potentiel.
> Besoins immédiats.

Raconter une histoire à votre auditoire 

Bien sûr, vous voulez montrer une image sérieuse de votre projet. Mais pour accrocher dès le départ votre auditoire, racontez-lui une histoire vécue : la vôtre. une expérience personnelle à l’origine de votre entreprise, de la naissance de votre idée, de votre démarche. Parce que tout projet a une origine, une cause, un déclic*.

Le fond : préparez une histoire qui a du sens, en lien direct avec votre sujet, ou bien indirect mais qui mène à une conclusion fondatrice du projet, une sorte de chemin de questionnement vers une réponse. C’est une démonstration pour faire comprendre comment vous en êtes arrivé à créer ce projet. Si vous, ou l’une de vos connaissances, avez été confronté à un problème, comment vous y avez répondu. L’idée d’abord, puis le développement : problématique, besoin, solution.

La forme : faites vivre votre projet. Mettez-le en situation. Racontez-le de manière naturelle. Prenez votre public à témoin. Le maître-mot est partage. Ne faites pas trop long, mais n’hésitez pas à habiller votre anecdote d’un environnement imagé, projetez votre public dans le réel, n’hésitez pas à avoir de l’humour, voire de prendre à partie votre auditoire par exemple en le questionnant sur sa propre expérience, mais très rapidement et en gardant la main. Attention à ne pas passer du temps à raconter toutes les nuits que vous avez passées à développer votre idée, on s’en doute… N’entrez pas dans les détails, vous risquez de les endormir et de les perdre… Un pitch est par définition est un résumé : allez à l’essentiel. Chaque seconde est précieuse.

Faites-les rêver : emmenez-les au cinéma !

ID-10012001 Même si votre idée présente des aspects un peu techniques (partie développement de votre start-up), vous pouvez les raconter : vos tests, vos écueils, vos recherches, votre approche, jusqu’à vos sentiments lorsque vous avez compris quelles solutions vous pouviez mettre en place, notamment par rapport au modèle économique. Transformé en histoire courte, concise, mais intéressante parce que logique, sensée et bien maîtrisée, le vécu de votre projet rapproche les rêves de la réalité.

Un projet est un rêve : un pitch sert à le rendre possible.
Un pitch est une opportunité : le storytelling sert à le rendre attractif.

Si vous croyez en votre projet, et dans la mesure où vous avez passé des heures dessus, que par conséquent vous le connaissez à fond, vous n’aurez (normalement) pas de mal à trouver les arguments liés à vos besoins. Mais surtout, continuez de faire rêver ceux à qui vous vous adressez tout en montrant que vous gardez les pieds sur terre. Votre enthousiasme et votre propre conviction lancés en mode storytelling ne pourront que séduire parce que vous rendez votre idée vivante.

Petit conseil pour votre public : regardez les personnes dans les yeux, balayer la salle, embrassez-les du regard. Surtout ne leur tournez jamais le dos (pour regarder un écran par exemple). Évitez également de regarder vos pieds (ou le sol). Durant quelques minutes, c’est vous l’acteur, c’est vous qui faites le show. Et vous n’êtes plus devant vos amis ou votre famille bienveillante, en petit comité… vous êtes dans l’arène et vous n’avez qu’un essai. À vous de le transformer !

Voir aussi mon billet 3 éléments-clés pour pitcher avec succès.

* « Quel a été votre déclic ? » Question de Task (joué par Philip Bosco) à Tess McGill, l’héroïne de Working Girl (jouée par Melanie Griffith), laquelle avait eu une super idée d’affaire (fil rouge de tout le film) en lisant simplement un article dans la rubrique People d’un magazine.

Image 2 : FreeDigitalPhotos.net

One thought on “Pitcher sa start-up en mode storytelling

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s