Storytelling ou storyliving ?

football-870283_640
Je lisais cette semaine une interview dans Stratégie sur une tendance émergente, à savoir le storyliving. Le titre de l’article avance l’idée que le storyliving l’emporterait aujourd’hui sur le storytelling... Creusons un peu l’affaire.

Il y a encore peu de réflexions sur l’approche du storyliving. Ça va venir, n’en doutons pas. La récupération d’une « nouveauté » a quelque chose de viralement insaisissable. Le mois d’août a vu passer quelques articles américains sur la question.

Le storyliving : ici et maintenant

Le storyliving (qui s’écrit Story Living en anglais) est Lire la suite

Publicités

Les enfants sont les champions du storytelling !

play-184783_960_720
— Bonjour Madame. — Bonjour Monsieur.

Observez discrètement des enfants jouer et vous découvrirez des storytellers qui s’ignorent !

Les enfants ne peuvent connaître les règles d’un scénario. Pourtant, ils peuvent se raconter de véritables histoires, quels que soient les supports jouets utilisés. Comme si c’était inné. Que ce soient des poupées, des figurines, des peluches, des robots, toutes sortes de sujets prennent vie et s’animent sous leurs mains. Dès que les enfants ont Lire la suite

Réseaux sociaux : du storytelling en continu !

twitter-720970_640En mars 2016, Twitter fête ses 10 ans !

Je me souviens m’être inscrite en 2007. Mais peu de monde alors s’y croisait, du moins parmi les francophones*, et encore moins parmi mes relations. La plateforme n’était qu’en version anglaise (enfin, américaine), du coup, les Français, très fortiches en langues (ironie), n’étaient pas forcément attirés…

« Qu’est-ce que c’est que ce truc ? » entendait-on. La plupart le pensait réservé aux Lire la suite

Août 1944 : à chacun son histoire…

Libération de Paris. Ph : domaine public.

Comme vous n’êtes plus sans le savoir, on célèbre cette année le centenaire du début de la Première Guerre mondiale (14-18). Celle qui fut la première du genre (mondiale), très moche, faucheuse à souhait, terrible. Mais j’ai déjà évoqué la « Grande Guerre ». Parallèlement, la France célèbre également cette année ce que l’on nomme « la Libération », suite au débarquement des Alliés en Normandie, relatif cette fois à la Seconde Guerre mondiale (39-45).

Célébrations : la fête du storytelling 

Chaque ville, chaque village de France sentit ce vent de liberté, même s’il fut accompagné de Lire la suite

5 bonnes raisons d’utiliser le storytelling en marketing

1. Le public en a assez des slogans débiles 

Il veut de l’originalité, il en a marre d’être « pris pour une bille » (expression). La publicité souvent mensongère, avec un discours lénifiant, grossier, bref, la publicité traditionnelle avec message répété au marteau, est révolue et ne fonctionne plus. Aujourd’hui, on n’impose plus, on échange, on fait participer. On n’est plus dans la diffusion, mais beaucoup plus dans la discussion. On prend le public à témoin, et surtout on le respecte.

2. Le public préfère les histoires

C’est un phénomène humain qui remonte à la nuit des temps, c’est dans notre nature d’aimer les histoires. C’est la chose la plus universelle qui soit. Cela commence dès le plus jeune âge avec un « raconte-moi une histoire« , avant de s’endormir.
Pourquoi on aime les histoires ? file0002003501002
On a tous besoin de repères, d’exemples, pour se situer, s’informer, se projeter, se construire, se rassurer, se comparer, pour partager son émotion, etc. Avec des super héros ou non d’ailleurs, pourvu que le message nous « parle ».
Raconter une histoire facilite la communication. Le storytelling permet Lire la suite