Spots publicitaires : de plus en plus de storytelling ?

Elles sont loin les publicités françaises en forme de simples démonstrations et autres animations (éventuellement) rigolotes, souvent idiotes. Depuis quelque temps, on voit défiler des films publicitaires offrant (enfin) une petite histoire avec un début, un milieu et une fin, heureuse évidemment. Quel que soit le produit, quelle que soit la marque, il semblerait que l’utilisation du storytelling soit favorisée. Qu’en est-il vraiment ?

Exemples récents

Format court : les rideaux de Confo.

L’idée n’est pas nouvelle, mais cela marche toujours. Ici, en 25 secondes, une mini-histoire résume la naissance d’un couple où celle-ci démarre par l’achat d’une paire de rideaux…

Format long : le destin de Justin.

Ce spot nous raconte le voyage de Justin qui traverse l’Atlantique pour réparer une injustice et revendiquer sa légitimité… en tant que premier créateur de réseau social !
Plutôt bien vu et abordé de manière à la fois humoristique et branché, tout en étant fait sérieusement. Bien ficelé. Moi qui suis végétarienne et bio addict, n’ayant jamais eu aucune affinité avec ce produit, j’ai eu envie de regarder cette pub jusqu’au bout. Le timing est bon, tout y est dans le développement du buzz autour de notre voyageur. L’image décalée que renvoie ce Frenchy à béret au pays du burger et de Zuckerberg, est finalement attachante et nous nous réjouirions presque de l’aboutissement du combat mené. On aurait pu craindre une image ringarde. Mais non.

Évidemment, on ne gagne pas à tous les coups, comme récemment avec le spot pour le dernier parfum Shalimar… Il faut dire qu’on la cherche encore, l’histoire.

Storytelling, un filon mal exploité

Alors bien sûr, ce n’est pas encore tout à fait ça. Quand on voit le panel des spots français récents (visibles sur culture pub), on ne peut pas dire que le storytelling soit au rendez-vous. Sur 28 spots, seulement 5 campagnes peuvent être considérées comme racontant une histoire. Le reste, malheureusement, continue d’être ennuyeux, avec un humour de pochette-surprise, voire peu créatif.

Or, c’est bien dommage, car on ne le répétera jamais assez, les gens aiment les histoires qui racontent leur vie, ou bien celle d’un héros : quelque chose à la fois d’humoristique, qui fait rêver, tout en étant imparable.

Certes, la dernière publicité de Citroën, mettant en scène la romance de deux chiens avec un clin d’œil à Disney en passant, a fait un effort : il y a un déroulement et on attend le dénouement. Évidemment, comme le message tourne quand même autour des « performances » de consommation de ladite voiture, c’est elle qui l’emporte à la fin.

Sauf que cette fin, en l’occurrence, est assez contre-productive. Le spectateur peut ressentir une certaine tristesse puisqu’il n’y a pas de dénouement heureux pour le héros canin qui servait de fil rouge. Dans l’inconscient collectif, on passe à côté d’une belle histoire d’amour (les animaux, ça fait craquer). On reste donc sur sa faim, devant un chien qui pleure et qui a perdu sa belle à jamais… Et pan, une impression négative.

L’automobiliste montre un sourire de satisfaction, sans aucune considération pour son chien, qui a donc moins de valeur à ses yeux que sa voiture. Certes, si le storytelling est basé sur la faculté de déclencher des émotions (qu’elles soient heureuses ou tristes), pour le coup, si l’idée n’est pas mal toutou (pardon, du tout), la fin aurait pu être plus positive.

Encore du chemin à faire

Le constat est donc encore décevant quant au sous-emploi du storytelling en publicité. Par curiosité, j’ai fait une petite analyse rapide en survolant le site culte de Culture Pub.
En y tapant le mot-clé « histoire », la réponse affiche seulement 277 spots ! Certains sont d’ailleurs brillamment commis par des réalisateurs de cinéma
Au moins, on ne s’ennuie pas, et c’est un plaisir de les revoir (certains datent des années 80 et 90).

La perle : elle date de 1995 et dure 8 secondes ! (un précurseur de Vine)… Simple, court, efficace : pub Kodak.
À bon entendeur…

+Anne Ropion

About these ads
Article suivant
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Nnn

     /  octobre 15, 2013

    Bonjour,

    Je souhaitais partager avec tous ceux qui s’intéressent au storytelling l’information suivante : il s’agit de l’ouverture d’un MOOC (cours en ligne, dispensés par l’Université de Postdam, ouverts à TOUS, gratuits) intitulé “The future of storytelling”

    Le MOOC annonce le programme suivant :

    « – storytelling basics,
    – serial formats (on the TV, web and beyond),
    – storytelling in role-playing games,
    – interactive storytelling in video games,
    – transmedia storytelling,
    – alternate-reality gaming,
    – augmented reality and location-based storytelling,
    – the role of tools,
    – interfaces and information architectures in current storytelling. »

    Les cours commencent le 25 octobre 2013, donc j’invite ceux qui voudraient intégrer ce MOOC à ne pas tarder à s’inscrire et à partager au plus vite l’info avec leurs contacts susceptibles d’être intéressés par ce MOOC.

    Plus d’infos sur le MOOC et/ou inscription à l’URL suivante : https://iversity.org/courses/the-future-of-storytelling?r=14bd5

    En espérant rencontrer d’autres lecteurs de « Your storytelling » dans le cadre du MOOC !

    J'aime

    Répondre
  1. Spots publicitaires : de plus en plus de storyt...
  2. Spots publicitaires : de plus en plus de storyt...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :