Une photo fait-elle un storytelling ?

Il y a quelques années, une photographe a mis en ligne la photo d’un collègue en demandant aux internautes de partager leur vision, et en ajoutant simplement la légende de leur choix. Le titre de l’article est « storytelling : que se passe-t-il ? »
À découvrir ici : http://www.lense.fr/news/story-telling-que-se-passe-t-il.

J’ai trouvé cette démarche intéressante en ce qu’elle met le doigt sur une question.
Tous les outils mis en place par les réseaux sociaux et autres plateformes, rivalisent depuis quelques temps à celui qui fera mieux – qu’ils se nomment Moments, Instants, Stories… Ce ne sont que des supports d’images.

Or, ils ne racontent pas grand-chose. Ils montrent au quotidien un flux de photos à la pelle. Au pire un selfie sans intérêt, au mieux une photo d’art. Mais où est l’histoire ?
Lire la suite

4 notions principales de storytelling

Quatre aspects qui caractérisent un storytelling
ou le « pro-fil » à suivre pour produire une histoire.

infographiescribecom(infographie)

Il existe bien sûr un cinquième élément au cœur du processus : le Pro-blème.
La problématique est LE ressort à gérer. Les quatre notions sont là pour faire adhérer à la description d’un problème, à son évolution, à son traitement.

La Probité apporte du sens, une valeur.
La Proximité rapproche.
La Projection permet de partager.
La Promesse offre, répond et rassure.

Il s’agit d’avoir toujours en tête ce fil conducteur. Mais avant de se lancer, un détail compte plus que tout (en dehors de l’histoire) : le PROFIL de sa cible. Définir le plus possible à qui l’on s’adresse va déterminer l’approche, la forme.

Et l’émotion dans tout ça ? Ce n’est pas un aspect en plus des autres… car ce n’est pas un aspect. C’est le fil rouge incontournable de la création, qui habille l’ensemble, qui relie et coud entre eux comme un patchwork chaque scène, chaque paragraphe, chaque rebondissement. C’est ce qui fait qu’un storytelling est un storytelling et qu’il produit son effet.

L’écriture rap ou le storytelling engagé

snoop-dog-81879_960_720Le rap, c’est du storytelling

La nature même du rap est de partager des textes qui racontent une histoire.

Le style rap s’est développé à la fin des années 60 avec une explosion depuis la fin des années 70. Ce mode d’expression, issu des quartiers noirs et/ou défavorisés de banlieues de grandes villes américaines a très vite pris de l’ampleur, passant de la rue aux boîtes de production.

Le rap est un style musical à part entière qui fait partie de nos vies depuis des décennies. Mais on ne souligne pas suffisamment qu’il est Lire la suite

Le scribing ou l’ami du storytelling

scribingLe format vidéo est le support incontestablement le plus performant. Or, la forme de présentation appelée vidéotelling ou vidéo explicative connaît un essor certain actuellement. Celle-ci peut se présenter sous différents aspects graphiques, notamment celui du motion design. Mais il est une approche visuelle bien plus puissante et attirante qui prend ses marques : le scribing.

Le scribing, une technique de la vidéotelling

Le scribing (prononcé « skry-bing ») – to scribe en anglais – vient du latin scriba qui veut dire écriture. Vous pensez qu’en anglais écrire se traduit par to write… Ici, to scribe (donc scribing) s’entend plutôt dans le sans de « tracer », de « graver ».
Les Scribes égyptiens (pléonasmes) transcrivaient d’ailleurs leurs notes en les gravant sur des pierres d’argile, avec leur calame.

Le véritable objet de cette technique est Lire la suite

Storytelling : et si vous utilisiez une mascotte ?

401281_451563934924720_1362528956_nDans toute histoire, on retrouve a priori un héros, sous quelque forme que ce soit. Les entreprises se mettant à communiquer en utilisant la technique du storytelling ont tendance à parler d’elles pour se vendre. Alors qu’il est préférable aujourd’hui de parler – au-delà du produit ou du service proposé – de l’utilisateur himself, à savoir, le client.

Cela étant, et comme il est indéniable qu’il faut se démarquer, une méthode encore peu choisie consiste par exemple à Lire la suite

Un storytelling part toujours d’une anecdote

sourisL’autre jour, au téléphone, ma maman, âgée de quatre-vingt et quelques bonnes années, me téléphone un peu paniquée et ne semble pas rire du tout.
Intriguée, pensant à un problème physique (vous allez voir qu’on n’en est pas loin), je respire un bon coup et lui demande calmement ce qu’il se passe exactement.

Corbeille or not corbeille ?

La réponse fut brève : « Mon dossier Photos a disparu ! »
« Ah ! c’est ça le hurlement que j’ai entendu… » lui dis-je, rassurée.
(J’habite à trois dizaines de kilomètres et j’aime bien l’humour.)

« Je n’y arrive pas, j’abandonne ! »
La complainte continuait. Pourtant, après quelques heures de Lire la suite